AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez|

Edvard Grieg : Peer-Gynt Suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Blackwolf
avatar

Maitre nageur

Inscrit le : 17/08/2011

Messages : 733

Localisation : Paris

Age : 20

Points : 0

Sexe : Féminin

Pays : France

MessageSujet: Edvard Grieg : Peer-Gynt Suite Sam 26 Nov 2011, 18:21

Bonjour, ou bonsoir, selon l'heure.
Je vais encore une fois vous présenter quelques morceaux, bien que je me doute que, encore une fois, personne ne s'y intéresse. Mais je vais quand même faire ce sujet, dans l'espoir que quelques membres du forum ou invités soient assez curieux pour écouter ces petits bijoux.

Je vous parlerai aujourd'hui de la Suite de Peer Gynt, composée par Edvard Grieg pour la pièce du même nom.
Mais Wikipédia vous en dira bien plus que moi sur le sujet :


Citation :
Peer Gynt (prononciation : [ˈpeːr ˈɡʏnt]) est un drame poétique devenu pièce de théâtre de l'auteur norvégien Henrik Ibsen sur une musique du compositeur Edvard Grieg. Elle est jouée pour la première fois au théâtre national de Christiania le 24 février 1876 et reçoit un accueil triomphal auquel la scénographie vivante et surtout la musique époustouflante concourent.


Ici, c'est surtout la musique qui m'intéresse. Voici les morceaux composés par Edvard Grieg pour accompagner cette pièce :

Morgenstimmung (Le lever du jour) :

https://www.youtube.com/watch?v=D9YHIE-8QQY

Ases Tod (La mort d'Ase) :

https://www.youtube.com/watch?v=30Di6vH7-Ds

Anitras Tanz (La danse d'Anitra) :

https://www.youtube.com/watch?v=O-kV1ctLu0Y

In der Halle des Bergkönigs (Dans la halle du Roi de la montagne) :

https://www.youtube.com/watch?v=xrIYT-MrVaI

Arabischer Tanz (La danse Arabe) :

https://www.youtube.com/watch?v=S_986be7YF8

Der Brautraub (L'enlèvement de la fiancée) :

https://www.youtube.com/watch?v=FNrBbsUCCPE

Peer Gynts Heimkehr (le retour de Peer Gynt chez lui) :

https://www.youtube.com/watch?v=Fc6RtEvlUE0&feature=results_video&playnext=1&list=PL1479E744848D2F07

Solveigs Lied (La chanson de Solveig):

https://www.youtube.com/watch?v=ii2Adi2iFRM

Et pour ceux qui voudraient connaître les grandes lignes de l'histoire, les voici :

Citation :
Le personnage principal, Peer Gynt, est un jeune fanfaron d'une vingtaine d'années qui tente de fuir la réalité pour la pure vie idéale et accessoirement par le mensonge. Peer a la chance d'obtenir la promesse de la main de Solveig, jeune fille vertueuse et fidèle, mais, par manque de persévérance, il enlève en pleine fête nuptiale une jeune épouse séduisante Ingrid. Ayant été violée et pour finir abandonnée par Peer, Ingrid déplore son triste sort.
À la recherche d'aventure et d'amour, Peer Gynt en fuite de son village natal rencontre une des filles du vieux roi de Dovre, qui, séduite par Peer, l'entraîne dans le monde des trolls et des démons. Ils rendent ainsi visite au légendaire roi des montagnes de Dovre, dont les autres filles sont des gnomes. Il souscrit à la devise des trolls : « Suffis toi toi-même », alors que la sagesse des hommes lui suggère « Sois toi-même ». Mais afin de pouvoir épouser la princesse et d'avoir bien et honneurs, il finit par renoncer à sa condition d'homme. Il entre en déchéance et comprenant que sa vie est en danger, l'évite par la fuite1.
Mais il demeure toujours un vagabond des montagnes, dévoré d'ambition et d'orgueil, à la recherche d'affaires mirobolantes. Dans ces hauts lieux de la tristesse, il fait une rencontre fugitive avec une désespérée, Solveig, la jeune fille rencontrée avant les noces. Peer rentre chez sa mère Åse moribonde, qui a été autrefois, avec lui, à la fois rude et tendre. Peer Gynt transforme le trépas en chevauchée fantastique au seuil du paradis où il confie personnellement l'âme maternelle au portier saint Pierre. Après la mort d'Åse, Peer quitte la Norvège.
Au début de l'acte IV - c'est au commencement de cet acte qu'est joué le célèbre prélude, Matin - on retrouve Peer Gynt après un saut dans le temps de près de vingt ans en Afrique dans un Maroc légendaire où il a fait fortune. Il est maintenant un prospère marchand d'esclaves, qui se fait considérer en excellent théoricien de la bonne vie, incontournable gardien de l'éthique et exemple moral. Mais sa richesse fraîchement acquise ne l'incite qu'à plus de débauches. Il projette un grandiose retour. Le navire de ses richesses est volé par son partenaire en affaires, puis coule lors d'une tempête. Au terme de son naufrage économique, Peer redevenu pauvre hère, engage une lutte de survie avec les bêtes de la brousse, se trouve ravalé à une vie ridicule avec des singes, puis s'impose comme le prophète d'une tribu d'hommes sauvages. Il se tourne vers Dieu. Attaqué par des trolls, il se retrouve dans le désert et est sauvé par la découverte d'une oasis. Après avoir visité l'Arabie et séduit la belle Anitra qui lui vole ses derniers biens, Peer finit par échouer dans un asile égyptien au Caire, où il devient « empereur des fous ». Il a une vision de Solveig, restée dans son pays natal.
Au dernier acte, nous retrouvons Peer sur un vaisseau de retour au pays. Il rencontre le mystérieux fondeur de boutons qui doit reprendre son âme pour la rendre au maître de toute chose. Mais quelque chose cloche : il n'est qu'un bouton mal fait, donc à refondre dans le grand chaudron. Peer se révolte et n'accepte pas sa condition de bouton raté. Le navire fait naufrage en cours de route.
Rentré sur terre vieux et pauvre, il retrouve la fidèle Solveig fanée par les années qui l'a attendu miraculeusement, et le console en ses ultimes instants. Il meurt comme un enfant bercé dans les bras symbole de l'amour rédempteur. Juste avant qu'il ne rende le dernier soupir, elle lui murmure tendrement : « Ton voyage est fini, Peer, tu as enfin compris le sens de la vie, c'est ici chez toi et non pas dans la vaine poursuite de tes rêves fous à travers le monde que réside le vrai bonheur. »


Bonne écoute/lecture, j'espère que cela vous plaira (encore faut-il que vous preniez le temps de les écouter et de lire mon sujet).

Dans tous les cas, bonne soirée.



_________________
Les adultes ne se rappellent plus comment c'était,
d'être un enfant.
Même s' ils le prétendent.
Ils ne le savent plus. Crois-moi.
Ils ont tout oublié.
Combien le monde leur paraissait plus grand.
Que cela pouvait être difficile de monter sur une chaise.
Quelle impression cela donnait-il, de toujours regarder vers le haut ?
Oublié.
Ils ne le savent plus.
Tu l'oublieras aussi.
Parfois, les adultes disent combien c'était beau, d'être un enfant.
Ils rêvent même d'en redevenir un.
Mais de quoi ont-ils rêvé, lorsqu'ils étaient enfants ?
Tu le sais ?
Je pense qu'ils rêvaient d'être enfin un adulte.



Cornelia Funke (traduit de l'allemand)
Revenir en haut Aller en bas
She Wolf
avatar

Maitre nageur

Inscrit le : 05/08/2011

Messages : 884

Localisation : Paris

Age : 19

Points : 0

Sexe : Féminin

Pays : France

MessageSujet: Re: Edvard Grieg : Peer-Gynt Suite Sam 26 Nov 2011, 19:43

CEux que tu m'as déjà fait écouté étaient magnifiques!

_________________
La chance s'attrape par les cheveux, mais elle est chauve. Stendhal

Le monde se divise en deux catégories de gens: ceux qui lisent des livres et ceux qui écoutent ceux qui ont lu des livres. Bernard Werber
Revenir en haut Aller en bas
Blackwolf
avatar

Maitre nageur

Inscrit le : 17/08/2011

Messages : 733

Localisation : Paris

Age : 20

Points : 0

Sexe : Féminin

Pays : France

MessageSujet: Re: Edvard Grieg : Peer-Gynt Suite Lun 28 Nov 2011, 12:22

Ah, c'est bien ce que je me disais. Ca n'intéresse personne.

Bon ben je crois que je vais arrêter d'essayer de vous montrer autre chose que le rap ou la pop. Excusez-moi d'avoir voulu étendre votre culture.

Bonne journée.

_________________
Les adultes ne se rappellent plus comment c'était,
d'être un enfant.
Même s' ils le prétendent.
Ils ne le savent plus. Crois-moi.
Ils ont tout oublié.
Combien le monde leur paraissait plus grand.
Que cela pouvait être difficile de monter sur une chaise.
Quelle impression cela donnait-il, de toujours regarder vers le haut ?
Oublié.
Ils ne le savent plus.
Tu l'oublieras aussi.
Parfois, les adultes disent combien c'était beau, d'être un enfant.
Ils rêvent même d'en redevenir un.
Mais de quoi ont-ils rêvé, lorsqu'ils étaient enfants ?
Tu le sais ?
Je pense qu'ils rêvaient d'être enfin un adulte.



Cornelia Funke (traduit de l'allemand)
Revenir en haut Aller en bas
Dictateur
avatar

Modo

Inscrit le : 09/07/2011

Messages : 1994

Age : 23

Points : 244

Sexe : Masculin

Pays : France

MessageSujet: Re: Edvard Grieg : Peer-Gynt Suite Lun 28 Nov 2011, 16:35

Blackwolf a écrit:
Ah, c'est bien ce que je me disais. Ca n'intéresse personne.

Bon ben je crois que je vais arrêter d'essayer de vous montrer autre chose que le rap ou la pop. Excusez-moi d'avoir voulu étendre votre culture.

Bonne journée.

Non, ce n'est pas ça, je ne suis juste pas sensible à tout type de musique ! Wink

_________________
Quand tu auras compris qu'il faut réfléchir par soi même en écoutant tout le monde et en prenant que ce qui te parait bon, alors là tu auras compris et atteins le sens de la vie. Sinon, j'emmerde le conformisme, l'autorité et l'intolérance.
Revenir en haut Aller en bas
Blackwolf
avatar

Maitre nageur

Inscrit le : 17/08/2011

Messages : 733

Localisation : Paris

Age : 20

Points : 0

Sexe : Féminin

Pays : France

MessageSujet: Re: Edvard Grieg : Peer-Gynt Suite Mar 29 Nov 2011, 18:43

Merci d'avoir eu une réaction, Dicta. Tu n'aimes pas, mais au moins tu le dis, au lieu de snober mon sujet... C'est ça qui m'énerve.
She Wolf, c'est différent, je la force quasiment à écouter. Evil or Very Mad

_________________
Les adultes ne se rappellent plus comment c'était,
d'être un enfant.
Même s' ils le prétendent.
Ils ne le savent plus. Crois-moi.
Ils ont tout oublié.
Combien le monde leur paraissait plus grand.
Que cela pouvait être difficile de monter sur une chaise.
Quelle impression cela donnait-il, de toujours regarder vers le haut ?
Oublié.
Ils ne le savent plus.
Tu l'oublieras aussi.
Parfois, les adultes disent combien c'était beau, d'être un enfant.
Ils rêvent même d'en redevenir un.
Mais de quoi ont-ils rêvé, lorsqu'ils étaient enfants ?
Tu le sais ?
Je pense qu'ils rêvaient d'être enfin un adulte.



Cornelia Funke (traduit de l'allemand)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Edvard Grieg : Peer-Gynt Suite

Revenir en haut Aller en bas

Edvard Grieg : Peer-Gynt Suite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

Sujets similaires

-
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ados World :: La discut' d'Ados World :: Musique-
Sauter vers: